Tour de Bretagne : Jour de repos

Samedi 15 juin.  172 km sont désormais derrière moi. Mon corps me demande un peu de repos pour récupérer, alors je m’arrête. Je profite qu’une amie fasse du camping à Ploumanac’H, Bretagne, France pour planter la tente et faire une grasse matinée.

Réveil à 10h30. Je recharge les batteries, au sens propre comme au figuré. Je mets tout mon matériel en charge et mange tout ce que je peux avant de repartir en chasse d’un bon restau face à la mer. C’est royal ! Pourtant, je ne dois pas traîner puisque j’ai du matériel à acheter, soit un compas de relèvement et des cartes des courants.

Les Sauveteurs en Mer – SNSM m’attendent pour aller naviguer. On prend la direction de l’île aux oiseaux. Après une heure de navigation en zodiac, avec houle et vent de face, les fous de Bassan volent au-dessus de nos têtes. Ce sont des oiseaux somptueux d’1.30 mètres d’envergure actuellement en pleine période de nidification. On ne s’approche pas trop de l’île, mais le spectacle est incroyable.

 

Retour en zodiac assez sportif; on prend de la vitesse, on surfe et on saute les vagues. Il faut bien joindre l’utile à l’agréable, et pour des sauveteurs en mer, il est important de s’entraîner dans des conditions tendues.

A 19h30, on regagne terre avant d’aller boire un verre avec de la famille de passage. Ils nous racontent leur histoires incroyables de voyages et nous donnent envie d’aller voir au-delà de nos frontières.
Demain, j’ai du chemin à faire.

#DeboutPourMaPlanète

No Comments

Post A Comment

*

code