Tour de Bretagne : Jour 4

Jour 4 :

 

Au réveil dans la maison d’Alain, mes 40 km de la veille n’y paraissent plus. Direction Île-de-Bréhat : 15 km en 4h30, avec le vent et le courant !

Je longe la côte pour éviter le vent d’Ouest. Le courant ne m’entraîne pas trop mal, un départ fulgurant jusqu’à la pointe de Bilfot. Lorsque je passe le petit Menez Goelo, ça se gâte : vent dans le nez et courant avant.

Je vise l’Île Saint Riom, où je me fais offrir le gîte et le couvert par un cultivateur de pommes de terre. Obligé de refuser son invitation puisque l’objectif est d’avancer autant que possible.

 

 

Je m’arrête tout de même 5 minutes sur une plage pour manger et régler quelque trucs. Le nez dans mes réparations, je m’aperçois que la marée descend. La plage est plate, je me retrouve à sec. Je sors donc les roues pour me remettre à l’eau. Mais je tire trop fort et le paddle se couche. Je n’ai plus qu’à tout recommencer.

Je finis par passer l’anse de Launay et rejoinds la vieille cale de l’ancienne station de sauvetage où je retrouve Françoise et Henry, venus me retrouver sur l’île de Bréhat, ça me fait toujours autant plaisir de les voir. Nous partons en direction du bourg pour prendre un verre. Il est pour eux l’heure de rentrer. Je les accompagne à l’embarcadère dans le port de clôt de Bréhat avant d’aller me chercher une pizza à 4 km plus au nord de l’île. J’assiste au coucher du soleil au phare du Paon.

Ce soir, je rentrerai à la frontale pour planter ma tente sur la plage et récupérer de ma journée physique.

No Comments

Post A Comment

*

code