Tour de Bretagne : Jour 10

Tour de Bretagne : Jour 10

Départ du Minou , direction la presqu’île de Crozon, plage de la Palue.
Distance : 20 km
Temps d’effort : 4 heures

Je file récupérer le paddle à 13h chez les amis de ma grand mère : merci beaucoup pour le coup de main !

Une fois la nourriture et la matériel chargés à bord du paddle, petit constat de la situation : brume, vent et houle majoritairement de face. Je garde aussi en tête que les porte-conteneurs et autres bateaux de croisière peuvent naviguer. J’appelle donc le CROSS à la vhf afin de les prévenir de mon passage.

Les centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage prennent toutes les infos nécessaires et me donnent la consigne de prévenir le sémaphore de mon passage ainsi que de mon arrivée.

Je connais un début de traversée avec une houle de 70 cm sur le côté, c’est un bon échauffement. J’ai hâte de traverser le chenal du goulet pour pouvoir prendre la direction de la pointe du Toulonguet à l’extrême ouest de la presqu’île. Ainsi, j’aurai la houle de face. C’est plus marrant à passer !

 

 

J’aperçois la base des falaises, les hauteurs sont prises sous la brume, l’ambiance qui règne est assez amusante, ça me fait penser à un film de vikings.

J’arrive aux pieds de la pointe auréolée du sémaphore. Sur place, je ne peux pas résister à l’envie d’aller visiter une des grottes lorsqu’au même moment le sémaphore m’appelle pour savoir où j’en suis, ça fait bizarre d’être surveillé.

Je passe la pointe au milieu des rochers pour me simplifier la vie et éviter les forts courants de la pointe.

Au loin, j’aperçois les Tas de Pois, ces immenses roches rapprochées entre lesquelles je dois passer. En m’approchant de plus près, je découvre des grimpeurs le long des parois. Je passe le long des falaises jusqu’à toucher les cailloux et admirer les oiseaux. Je vais vite revenir ici !

La brume retombe. Après l’anse de Dinan, je finis ma traversée au GPS afin de viser la bonne plage. Une fois arrivé à la plage, je reste sur la partie nord pour bénéficier du sable fin et pour ne pas avoir à camper sur les galets.

Ce soir, c’est couscous et crêpes au chocolat ! Pendant mon dîner, le soleil perce les nuages. Tom, le petit jeune qui a tracé la manche en optimiste, passe me voir avec son père. Il vient de finir ses championnats d’Europe, ça me fait super plaisir de les voir. Je les retrouverai à la fin du voyage vers Dinan.

 

No Comments

Post A Comment

*

code