Point matériel

Point matériel

 

Tour de bretagne : Aujourd’hui dimanche, je fais le point sur mon matériel de sécurité.

Première question que l’on me pose souvent depuis mon départ de Saint Malo : tu as besoin de quoi pour survivre en mer durant ton Tour de Bretagne ?

– Prévenir les secours en cas de danger avec la balise de détresse PLB1.

– Prévenir les secours et donner ma position grâce à la VHF icom 93d euro avec gps et Asn.

– Pour la question de la flottaison, cela aura été un véritable défi. J’ai aujourd’hui un gilet 50 Newton mais il irrite les bras et après 16 jours de périple, je ne supporte plus aujourd’hui de l’enfiler. J’ai aussi une restube à percutions que je peux déclencher si besoin. Le choix se porte sur un système dont je serai certain de garder sur moi tout le temps et qui ne me gênera pas. Dans le cas contraire, je pourrais perdre une énergie folle.

– Pour ne pas perdre mon paddle, j’ai un leash que je me dois de TOUJOURS garder attaché !

– Signaler ma position de façon visuelle, avec un feu à main, flash light, un cialum et un miroir.

– Signaler ma position de façon sonore grâce à un sifflet de sauveteur fox 40.

– Un couteau.

– Pour me repérer, j’utilise des jumelles et un compas de relèvement des cartes marines ainsi qu’un gps.

– Pour ne pas avoir froid, j’ai toujours une combi à portée de main.

– Pour la soif, j’ai avec moi un bidon d’eau dans le gilet.

– Pour parer aux moments de faim durant la journée, je mange de la pâte d’amende bien calorique.

#DeboutPourMaPlanete

No Comments

Post A Comment

*

code